JAMAICA

Dans ma tête passent des tapis volants
De toutes couleurs des petits et des grands
Aujourd’hui je m’ennuie un peu à Paris
Je m’en vais planer du côté des Antilles

Jamaïca ça y est j’vois ton soleil
Jamaïca j’ai bu le rhum de ta bouteille
Jamaïca joue-moi de ta musique
Car me voilà sous le ciel des tropiques

Qu’il fait chaud dans la vallée j’en crève je rêve de banquise
J’essaie quand même de chanter ce qui fait rigoler les filles
Mais qu’elles attendent ce soir et là j’jeur parie ma chemise
Qu’elles ne font pas l’amour aussi bien qu’les filles de Paris

Jamaïca on dit qu’tes mélopées
Jamaïca sentent bon les champs de café
Jamaïca mais c’est un chant de joie
Chant de combat de révolte et de foi

Moi je danse moi je danse mais je sais bien qu’je n’comprends pas
Ta musique a des racines bien trop profondes pour moi
Dis quand même ton secret pour que ça swingue comme ça
Y’a des choses bizarres cachées dans tes feuilles de tabac

Jamaïca on va se demander
Jamaïca où j’peux bien avoir les idées
Jamaïca je crois bien qu’il est temps
D’aller là-bas rejoindre mon continent

Dans ma tête passent des tapis volants
De toutes couleurs des petits et des grands
Une nuit quand je m’ennuierai à Paris
J’reviendrai planer du côté des Antilles

Jamaïca pour revoir ton soleil
Jamaïca remets du rhum dans ma bouteille
Jamaïca joue-moi de ta musique
Ramène-moi sous le ciel des Tropiques