LES CHATEAUX DE CARTES

Tu sais qu’je joue ma vie
Sur des coups de poker
J’te vois dans mon av’nir
Un peu comme un joker
Et tout autour de toi
Je me prends à bâtir
De grands châteaux de cartes
Qu’un souffle peut détruire

Ref.
Mais les châteaux de cartes sont fragiles je sais
Faut être un enfant pour y croire vraiment
Les châteaux de cartes sont faits pour s’écrouler
Laisse-moi pourtant le droit de rêver

J’m’imaginais demain
Dans une nuit sans étoiles
Sans une main dans ma main
Un fou sans diagonale
Mais t’es v’nue en plein phare
Coup d’flash dans mon décor
J’m’envole dans ton ton regard
J’rêve de plus en plus fort

Ref.

T’as les yeux du bonheur
Mais souvent je devine
Qu’dans un coin de ton coeur
Un avion se dessine
Faudrait pas que tu partes
J’fais pour te retenir
De grands châteaux de cartes
Qui défient l’avenir

Ref.(ad lib)